Pour la première fois en Suisse, une peinture photoluminescente va être testé sur un tronçon cyclable sans éclairage public situé hors localité entre Vouvry et Vionnaz. Cette technologie vise à améliorer le confort des cyclistes et leur sécurité à moindre coût.

En effet, la peinture capte la lumière en journée pour ensuite la restituer dans l’obscurité. Elle a été appliquée sur un kilomètre, pour tester dans un premier temps cette nouvelle manière de guider le cycliste dans le noir.

Le marquage photoluminescent doit agir comme un guide lumineux bien plus efficace que les phares d’un vélo, et permet de garantir une certaine sécurité aux cyclistes. Ce dispositif avait déjà été posé dans quelques endroits en France. Par exemple à Bordeaux, sur une des pistes de l’université Montaigne, où il a été mis en place à la rentrée 2020. Peu de pistes française ont pu expérimenter cette peinture mais il se pourrait que cette idée se propage surtout qu’elle pourrait rendre la piste plus attractive.

D’un point de financier, la solution serait aussi avantageuse, elle réduit les éclairage publics qui peuvent être très coûteux et avec un gros impact sur l’environnement.

Ne reste plus qu’à savoir si l’éclairage fonctionnera toujours au fil du temps et s’ il tient réellement toute la nuit, les tests peuvent durer un ou deux ans et si cela fonctionne cela pourrait être une très bonne nouvelle pour les amateurs de pistes cyclables qui apprécient rouler de nuit.   

Téléchargez notre livre sur la signalisation et les panneaux des pistes cyclables

Pour que nous puissions vous envoyer le lien de téléchargement, il vous suffit de rentrer votre adresse ci-dessous.

Merci pour votre intérêt. Vous allez recevoir un mail avec le lien de téléchargement.

Pin It on Pinterest

Share This