Il suffit de s’arrêter un instant sur une piste cyclable, un peu partout sur le territoire, pour se rendre compte que le trafic est en nette progression. On peut aussi remarquer une augmentation des profils d’usagers de ces pistes. À côté des traditionnels cyclistes, rollers et piétons sportifs, on trouve désormais également sur ces pistes, des individus à propulsion électrique, sur des engins allant du vélo électrique à la trotinnette, en passant par des skates et des vaisseaux (NVEI : Nouveaux Véhicules Électriques Individuels ou EDPM :Engins de Déplacement Personnel Motorisés) même pas imaginés par retour vers le futur, sur une, deux roues avec ou sans guidon…  bref, il y a foule sur nos pistes. Pour réfléchir à cette explosion d’usages sur un périmètre restreint, une nouvelle loi mobilité est en chantier et nous en reparlerons dans un prochain article.

Pendant ce temps, de l’autre côté de la planète, nos amis chinois ont lancé une piste cyclable à usage unique et très réglementé. L’objectif est de passer le temps de trajet de 40 minutes à 26 minutes environ pour les salariés d’une zone densément peuplée, à Huilongguan, avec 11.600 personnes qui se rendent quotidiennement à leur travail, dans un grand nombre d’entreprises du secteur des hautes technologies.

Voici les consignes si vous souhaitez entrer en piste :

  • des tapis roulants pour vélos aux entrées et sorties de la piste fournissent un accès pratique et plus sûr (genre un sas)
  • la piste est dédiée uniquement aux vélos non motorisés (exit vélo électriques et tous les autres NVEI précités)
  • exit aussi tous les piétons
  • les cyclistes doivent rouler sur la droite, (autre sens interdit),
  • les vélos en panne doivent quitter la piste par la sortie la plus proche (!)
  • se garer est interdit,
  • la vitesse maximale autorisée est de 15 km/h,
  • les objets transportés doivent faire moins de 1,5 mètre de haut, 15 centimètres de large et 30 centimètres de long

 

Tout cela sur une belle piste de 6 mètres de large.

Est-ce que l’explosion des usages en France passera aussi par des réglementations à venir aussi draconiennes ?

 

 

Pin It on Pinterest

Share This