Comment éclairer une piste cyclable très fréquentée sans consommer d’énergie dans le contexte climatique actuel ? Une des options vient d’être mise en pratique sur un tronçon expérimental à Bordeaux. La technique s’appuie sur l’intégration de granulats phosphorescents au béton désactivé au coeur du revêtement de la voie verte ; à la tombée de la nuit, les granulats restituent l’énergie emmagasinée le jour et éclairent ainsi par le sol, piétons et cyclistes sur la piste cyclable.

Vous pourrez découvrir cette innovation si vous roulez sur 800m entre le giratoire des 5 chemins et l’entrée du bourg du Haillan (Gironde).

Le coût de cette première voie verte phosphorescente du territoire, financé en totalité par Bordeaux Métropole, est de 1.000.000€ dont 72.000 € pour la mise en place des granulats ( 720 kg), ce qui correspond au coût d’un éclairage classique.

Pin It on Pinterest

Share This