C’est avec tristesse que nous apprenons l’accident mortel survenu sur le parcours de la Vélodyssée entre Biscarosse et Parentis-en-Born dans les Landes. Un cycliste de 83 ans s’est fait renverser par une voiture au croisement entre la route des Lacs et la route du Parterre en poursuivant la piste cyclable.

Difficile de connaître les responsabilités dans ce cas bien précis, et débattre sur ce point n’est pas très correct par rapport à la famille du cycliste et sans doute au choc de l’automobiliste.

Maintenant, à quelques semaines de l’été, les pistes landaises se remplissent de plus en plus, et il n’est pas inutile de rappeler que l’itinéraire de la vélodyssée, même dans ses portions en site propre, ne veut pas dire, aucun danger.

Avec ces très longues lignes droites, on peut se laisser rêver, griser par l’ambiance champêtre, le plaisir de rouler dans le vent, et oublier qu’une intersection, avec un panneau de la taille d’une tête, vous permet de ne pas croiser un véhicule, souvent lancé à trop vive allure sur ces lignes toutes aussi droites.

N’oubliez pas de rappeler à vos enfants les règles de sécurité et ne les perdez pas de vue.

Les déplacements ont été imaginés, pensés, réfléchis, pour les automobiles. Tous les autres publics, même s’ils sont plus vulnérables, plus fragiles, moins rapides, moins polluants, meilleurs pour la santé, sont des invités qui n’ont que la priorité de penser à leur vie en premier. C’est tout sauf logique, mais c’est ainsi pour le moment.

Toutes nos pensées à la famille du cycliste.

Lire l’article de Sud Ouest : Biscarrosse (40) : un cycliste tué dans un accident de la route

Pin It on Pinterest

Share This