Très bonne initiative d’avoir enfin un circuit pour pouvoir faire du vélo ou des ballades à pieds en toute sécurité. Cependant je suis extrémement déçu par la décision d’ aménagement de la vélodyssée sur la commune de Ciboure (64),

en effet le conseil général a retenu une option sécurisée en réhaussant le muret de délimitation entre le bord du trottoir et la mer jusqu’ à une hauteur d’ 1m75. Ou est l’interet d’une telle « fortification » qui masquera aux promeneurs cyclistes et piétons, ainsi qu’aux riverains, la magnifique vue que l’on a pour l’instant sur la baie de St Jean de Luz et le fort de Socoa ? Suite à une pétition en cours, le Maire de Ciboure qui semblait surpris d’une telle construction (????) a demandé une suspension des travaux en attendant de voir les plans de ce mur. Tout en assurant la sécurité des futurs utilisateurs de la vélodyssée dont les risques seront plus liés à la circulation routière qu’au front de mer, serait-il possible d’intervenir rapidement auprès du Conseil général des Pyrénées Atlantiques afin d’éviter que soit réhaussé de cette façon le muret actuel qui plutot que de faire penser à une protection rappelle le « mur de l’ Atlantique » et je le rappelle occultera totalement la vue sur la baie de St Jean de Luz et le fort de Socoa.

 

Pin It on Pinterest

Share This