Vous l’avez sans doute remarqué, Pistes-cyclables.com s’adresse à tous les publics que l’on peut retrouver sur une piste cyclable ou une voie verte. Le terme cyclable, je vous l’accorde est galvaudé, comme souvent, mais en attendant qu’un nouveau terme plus approprié soit inventé et adopté, pistes cyclables parle à tout le monde.Cette introduction pour vous parler aujourd’hui des joggers, des coureurs, qu’il soit en préparation du prochain marathon ou de la Diagonale des fous, ou plus simplement, amateur soucieux de sa santé ou en train de respecter sa bonne résolution du début d’année, ou de rentrée !

Il est rarement évoqué de problèmes de cohabitation entre un coureur et d’autres publics comme les cyclistes ou les rollers, parce que la plupart du temps, celui-ci va devant lui, ralentit avant de tourner, et son emprise sur la piste est faible. Les pelotons de coureurs sont également assez rares.

La motivation du coureur est sans doute sa santé, son addiction aux kilomètres, et son plaisir de fouler de belles pistes ou voies vertes loin de la pollution. J’ai toujours eu du mal à comprendre les coureurs en plein centre ville dépassant les embouteillages, et stockant les particules fines. Sans doute aimeraient-ils pouvoir faire autrement !

Une association de Londres, GOODGYM a estimé que ces coureurs pouvaient utiliser leurs énergies dans un esprit de développement durable, en prenant en compte l’aspect social et solidaire. Comment ça marche ?

  1. Vous rejoignez l’association.
  2. Vous trouvez l’action qui vous convient (niveau, lieu…).
  3. Vous courez.
  4. Vous menez l’action solidaire. « Do Good »
  5. Vous courez.
  6. « You get fit! » qu’on pourrait traduire par : vous restez en forme

Voici un exemple pour mieux expliquer ce formidable concept.

La tante de Taubita est âgée et ne peut plus entretenir son jardin. Quelques coureurs se retrouvent au point de départ habituel, courent environ 3,5 km, arrachent les mauvaises herbes du jardin, partagent une tasse de thé avec la propriétaire des lieux, puis repartent aider à une récolte de pommes à 2 km de là. Retour au point de départ après une course de 12 km au total, un peu de jardinage, beaucoup de bonne humeur et de partage.

Les actions sont détaillées en terme d’impact sportif et en terme d’actions solidaires sur leur blog. Elles font appel à la condition physique des participants mais aussi à leur envie de partage et d’impact sur notre monde, pas toujours très solidaire.

Quand on connaît l’isolation de certaines personnes, je trouve cette idée si simple, terriblement géniale. Elle devrait pouvoir s’adapter à d’autres groupes de sportifs mais sans doute les joggers sont les plus flexibles. Si vous voulez en savoir plus, ou voir comment vous pouvez les aider à développer cette idée en France, voici le site de GoodGym.

 www.goodgym.org

Aimez l’association sur Facebook !

[google-map-v3 width= »350″ height= »350″ zoom= »5″ maptype= »roadmap » mapalign= »center » directionhint= »false » language= »default » poweredby= »false » maptypecontrol= »true » pancontrol= »true » zoomcontrol= »true » scalecontrol= »true » streetviewcontrol= »true » scrollwheelcontrol= »false » draggable= »true » tiltfourtyfive= »false » addmarkermashupbubble= »false » addmarkermashupbubble= »false » addmarkerlist= »Londres{}jogging.png{}Londres » bubbleautopan= »true » showbike= »false » showtraffic= »false » showpanoramio= »false »]

 

Pin It on Pinterest

Share This